renovenergie
Association engagée pour la réussite de la transition énergétique

Association engagée pour la réussite de la transition énergétique

Coénove est une association constituée autour d’acteurs clés de la filière gaz. Elle est engagée activement pour la réussite de la transition énergétique.

Accueil > Certifications et labels > Reconnu Garant de l’Environnement : RGE > Actualités > Choisir un professionnel RGE

Actualités

Choisir un professionnel RGE

jeudi 3 juillet 2014

Vous souhaitez réaliser des travaux de qualité, améliorant l’efficacité énergétique de votre logement ? La mention RGE vous permet d’identifier des professionnels compétents.

Pour vos travaux d’économie d’énergie

La mention RGE concerne des entreprises intervenant dans :

  • l’installation d’équipements utilisant les énergies renouvelables (bois énergie, solaire thermique et photovoltaïque, pompes à chaleur) ;
  • les travaux d’efficacité énergétique dans le neuf ou en rénovation (isolation, fermetures, chauffage, ventilation…), réalisés de façon isolés ou dans le cadre de bouquets de travaux ou d’amélioration globale de la performance énergétique.

Vous pouvez également trouver cette mention si vous recourrez à des bureaux d’études et des économistes de la construction pour :

  • la conception bioclimatique et passive du projet architectural, l’enveloppe thermique, y compris l’étanchéité à l’air et les transferts d’hygrométrie dans les parois ;
  • les systèmes énergétiques de production/distribution/émission et régulation à partir ou non d’énergies renouvelables pour le chauffage, la climatisation, le rafraîchissement, l’eau chaude sanitaire, la ventilation et l’éclairage.

Des garanties pour vos travaux

Les organismes délivrant la mention RGE vérifient que l’entreprise :

  • a souscrit à des assurances travaux et responsabilité civile ;
  • assure la fourniture et la pose des équipements et dispose de moyens humains et matériels nécessaires pour le faire ;
  • dispose déjà de références dans les domaines concernés ;
  • dispose d’au moins un référent technique de chantier qui a suivi des formations obligatoires dans le domaine de l’efficacité énergétique et/ou des énergies renouvelables ;
  • a eu au moins un de ses chantiers contrôlé dans les 24 mois qui suivent l’attribution du signe de qualité.

Le non-respect de ces critères peut entraîner la suspension ou le retrait de la qualification détenue par l’entreprise. De plus, les organismes de qualification (Qualibat, Qualifelec, Qualit’EnR, Certibat, Cequami) proposent une procédure de réclamation pour les clients.

Une exigence pour bénéficier de certaines aides financières

À partir du 1er septembre 2014, vous ne pourrez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro que si vous faites appel à des entreprises porteuses d’un signe de qualité RGE. Au 1er janvier 2015, cette règle sera également appliquée pour bénéficier du crédit d’impôt développement durable. C’est le principe d’éco-conditionnalité.

À télécharger