renovenergie
Association engagée pour la réussite de la transition énergétique

Association engagée pour la réussite de la transition énergétique

Coénove est une association constituée autour d’acteurs clés de la filière gaz. Elle est engagée activement pour la réussite de la transition énergétique.

Accueil > Actualités > Toute l’actualité > Rénovation énergétique : 68 millions d’euros supplémentaires pour (...)

Toute l’actualité

Rénovation énergétique : 68 millions d’euros supplémentaires pour l’Anah

mercredi 8 octobre 2014

41 millions d’euros supplémentaires sont octroyés à l’Anah dans le cadre du programme Habiter Mieux. En parallèle, les préfets de régions bénéficient d’une enveloppe complémentaire de 27 millions d’euros pour compléter les subventions accordées par l’Anah. Au total, la force de frappe du programme Habiter Mieux sera de 68 millions pour atteindre l’objectif de 50 000 logements rénovés en 2014.

Comme annoncé au Moniteur.fr en septembre dernier (voir notre article), le budget de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah) bénéficie d’une rallonge pour boucler l’année 2014. Le conseil d’administration du 7 octobre a acté une capacité d’engagement supplémentaire de 41 millions d’euros pour le programme Habiter Mieux, afin d’atteindre l’objectif de 50 000 logements rénovés en 2014. Pour rappel, l’objectif initial de l’Anah était d’apporter son aide pour la rénovation de 38 000 habitations. « Cet objectif est largement en deçà de la demande qui s’adresse à nous », rappelle Blanche Guillemot, directrice générale de l’Anah.

En complément des 41 millions d’euros complémentaires, les préfets de régions disposeront d’une enveloppe supplémentaire de 27 millions d’euros au titre du Fonds d’aide à la rénovation thermique (FART). L’objectif consiste à compléter les subventions accordées par l’Anah au titre du programme Habiter Mieux.

Expérimentation d’un dispositif « d’auto-réhabilitation accompagnée » au 1er janvier 2015

Le conseil d’administration a également voté « à titre expérimental, de nouvelles modalités de financement pour les travaux de réhabilitation des logements réalisés en auto-réhabilitation accompagnée (ARA) », précise l’Anah. Ce dispositif vise à aider les ménages réalisant eux même les travaux de rénovation énergétique, « en présence d’un encadrement garantissant la sécurité sur le chantier et la qualité des ouvrages », souligne l’Anah. Il entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2015.

Près d’un bénéficiaire sur deux sous le seuil de pauvreté

A la fin de l’année 2014, 100 000 logements auront été réhabilités depuis le lancement en 2011 du programme Habiter Mieux. L’agence nationale pour l’habitat indique que 45% des ménages aidés vivent sous le seuil de pauvreté, c’est-à-dire, avec moins de 993 euros par mois. Un bénéficiaire sur deux est âgé de plus de 60 ans, et 7 ménages sur 10 vivent en milieu rural. La plupart (9 sur 10) résident dans des logements classés en catégorie E, F ou G. « La réalisation des travaux nous permet de réaliser un gain énergétique moyen de 40% », précise Blanche Guillemot. Pour information, les aides de l’Anah sont octroyées à condition que les travaux effectués permettent de réaliser un gain de performance énergétique de 25%.

En savoir plus